La rentrée pour les enfants différents…

La rentrée pour les enfants différents...

C’a été de votre côté ?
Mon fils aîné est entré en moyenne section de maternelle (oui, quand on le voit comme ça, on croirait qu’il rentre en CP. Mais non).
Il y est allé en sautillant, un sourire sincère sur le visage.
Dommage que la première journée ait été si difficile. Il s’agit ici de difficultés liées au handicap dont il souffre.  Autiste de haut-niveau, il attend toujours des nouvelles de la Maison Départementale des Personne Handicapées, concernant la demande d’auxiliaire de vie scolaire que nous leur avons adressée.
Notre enfant est donc scolarisé à temps (TRES) partiel, et ces temps sont très durs pour lui (et pour l’enseignante… dés le premier jour, son regard nous crie « je vais en baver toute l’année avec votre enfant »). Il faut comprendre que malgré l’absence de déficience d’un point de vue cognitif (il est même en avance sur ses camarades, doué d’une grande logique, d’une grande capacité à raisonner et déjà lecteur, à 4 ans et demi), les difficultés se trouvent ailleurs. Communication unilatérale, langage plaqué, centres d’intérêts restreints et très envahissants, difficultés à comprendre les consignes, refus de se conformer aux consignes lorsqu’il les comprend, angoisse du changement… Autant d’occasions pour lui de ressentir du stress à haute dose et d’entrer en conflit avec ce monde qu’il ne comprend et qui ne le comprend pas.
Un(e) AVS changerait tout, pour lui. Il ne serait plus perdu dans la masse, dans l’incompréhension totale si une personne pouvait se consacrer entièrement à lui reformuler les consignes dans un langage qu’il comprend, le tranquilliser dans les situations stressantes, et même gérer ses spectaculaires crises de colère, parce qu’il n’y a malheureusement aucun moyen de les éviter (en tout cas, on n’a pas encore trouvé la méthode miracle).

Mais nous ne sommes pas les plus mal lotis.
Trop d’enfants souffrant de handicaps mentaux ou moteurs plus ou moins lourds trouvent encore porte close à l’école, par manque de classes adaptées (CLIS) ou de personnel qualifié (AVS).
Nous sommes en 2013. L’autisme était la grande cause nationale en 2012. Qu’est-ce qui a changé, pour nos enfants autistes ? Rien. Pas plus que pour tous les autres enfants souffrant de pathologies envahissantes et handicapantes.
Pire, certaines mamans en sont arrivées à des solutions extrêmes… (Lire le cas de la maman qui a fait une grève la faim, et le cas de la maman qui s’est prostituée)
Cette ségrégation est insupportable.

Je me permets donc de solliciter moins d’une minute de votre temps. Et de signer cette pétition adressée à M. le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault.

Merci. ❤

Tremplin des créateurs

Publicités

2 réflexions sur “La rentrée pour les enfants différents…

  1. Qu’est-ce qu’il est beau son regard ! Je ne peux qu’imaginer ton appréhension et le stress qu’il vit et que vous vivez également. Je vous souhaite une AVS compétente, et le plus vite possible !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s