#nailart #newspaper

Un billet nail art facile et pourtant spectaculaire, ça vous dit ?

Aujourd’hui on va se la péter avec des ongles imprimés papier journal.

Je m’excuse d’avance pour les photos moisies. Comme je le disais dans le billet précédent, je suis sans ordinateur jusqu’à la mi-août, ce qui implique de ses débrouiller avec ce qu’on a (un smartphone, l’appareil photo intégré et l’application WordPress !)

Revenons à notre manucure newspaper.

Nous aurons besoin :

image

– d’alcool à 90°
– de vernis à ongle blanc
– de papier journal (déchiré comme sur la photo)
– d’un top coat.

image

Commencez par appliquer votre vernis blanc. Oui, j’utilise un vernis de marque distributeur de chez Intermarché, un problème ? ^^

Attention, il est impératif que votre vernis soit parfaitement sec avant de passer à l’étape suivante. Sinon il va vous arriver des bricoles.

image

Versez un peu d’alcool dans un petit récipient (le bouchon du flacon par exemple).

image

Trempez-y un petit morceau de papier journal.

image

Appliquez-le sur votre ongle.Tout l’ongle. Et appuyez fort.

image

Retirez le papier et oooh magie.

image

Répétez…

image

And you’re done.
Attendez encore une fois que votre chef-d’oeuvre soit bien sec avant d’appliquer le top coat, sinon les lettres risquent de baver.

Tremplin des créateurs

Publicités

Bref, je débute en #nailart …

… et le résultat est honteux -_-

nailart

Malgré tout, et avant de vous délivrer quelques vidéos qui vous aiderons, je l’espère, à faire mieux que moi, passons en revue le matériel utilisé.

Base & Top Coat, de Miss Den

Base & Top Coat, de Miss Den

Mini-vernis Yves Rocher : n°21 (orange sanguine) et n° 42 (violet électrique).

Mini-vernis Yves Rocher : n°21 (orange sanguine) et n° 42 (violet électrique).

Kit de stamping : plaque, tampon et racloir (Miss Europe, - de 5€)

Kit de stamping : plaque, tampon et racloir (Miss Europe, – de 5€)

Le pinceau d'un eye-liner recyclé en "detailing brush"

Le pinceau d’un vieil eye-liner pâteux recyclé en « detailing brush »

Et du DISSOLVANT (+ coton).

Avant de passer au « mode opératoire », une vidéo fort utile qui vous explique comment fabriquer du matériel de nail art avec trois fois rien (et non, encore une fois j’avoue que l’idée de récupérer un pinceau sur un vieux flacon d’eye-liner ne m’est pas venue seule…)

Maintenant que vous avez tout le matos, on passe aux choses sérieuses.

La méthode du stamping :

Elle parle beaucoup, si vous ne parlez pas l’anglais ne soyez pas perturbés. Le tuto commence au bout de 5min de babla. Les images suffiront largement.
Autre chose, elle parle de vernis spécial stamping… Si vous utilisez un vernis classique ni trop liquide, ni trop clair, ça le fait. En revanche si vous voulez imprimer un motif clair sur une base foncée, il vaut mieux effectivement se fournir en vernis spéciaux.

Et enfin, comment se peinturlurer les ongles avec son petit pinceau :

N’oubliez pas le top coat à la fin de l’opération.

J’espère que vous serez plus douées que moi, mes traits sont trop épais, inégaux, et mes motifs tamponnés de travers, mais je me suis bien amusée.

Racontez-moi 🙂

Tremplin des créateurs